PreEvolution3

L'AFRICAINE VIBE Feat SHANY BESS

Qui dit barbecue dit belle au cul mais aussi bar en Q les spécialistes le savent alors cumule accumule pas le temps pour les scrupules les bonnes habitudes ne se perdent pas
Yélélé Yélélé Yélélé,
Ha Ha Africaine Vibe ( x 2 )

Est ce que tu ressens l’africaine vibe
Le soleil tous les jours de la semaine
t’as besoin d’une amitié sincere on n’est pas là
que Pour la fête mais aussi pour tes problèmes

Ya pas que la bière pas que les femmes
T’as aussi besoin de l’épaule d’un pote quand ça crame
Et quand tu te demandes où tu vas aller
Ya de la place chez un frère pour te réfugier

Et voilà comment le monde se devrait d’être
Au lieu de ça les gens n’ont plus le goût que pour la fête
quand le show est fini c’est juste un aurevoir
On refera le même quand il faudra se revoir

plus le temps passe et plus il fait son office
et tu te rends compte que ça n’est que du factice
plus les shows se succèdent ainsi que le vice
et tu te rends compte que ça n’est que des artifices

Refrain:

Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Are you feel it
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe…Africaine vibe
Le soleil tous les jours de la semaine
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Le sourire tous les jours de la semaine
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
L’ambiance la vibe toute la semaine…Ha Ha Africaine vibe

 

Est ce que tu ressens l’africaine vibe…yes
Le sourire tous les jours de la semaine
t’as besoin d’un rencard rapide tu prends le car rapide
jusqu’à tomber sur la moins rapide

ici faut pas moover trop speed juste slow
prend le temps de débiter le flow
plus pressé que la musique danse mal
plus pressé que le tempo n’aura pas la go

donc il faut que tu te cales sur le timing tranquille
que tu présente le bon profil
à ce moment là tu pourras l’accoster
et l’inviter à déguster un petit poisson fumé

dans le sahel ya pas de petit déjeuner
mais on ne rigole pas avec le déjeuner le souper
on se retrouve à partager un repas pimenté
bien chaud avec toute la mifa du quartier

Refrain:

Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Are you feel it…Africaine vibe
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe…Hum Africaine vibe
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Are you feel it…Africaine vibe
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Ha Ha Africaine vibe…Ok, OK

Est ce que tu ressens l’africaine vibe…OOOH
Quand Le dolo le vin de palme ou le Tchiapalo
A base de sorgho se met à couler à flôt
c’est tout le village qui a arrêté de boire de l’eau

dès que le djembéfolah tape le djembé
woro wara wora wora ce sont les festivités
les femmes s’avancent avec leurs boubous colorés
et les hommes s’inclinent devant tant de majesté

le samedi soir si t’as pas de motocyclette
ou au moins dix mille tu peux pas sortir poupette
la concurrence est dure autour des poulets bicyclette
les tontons à la retraite ont le geste leste

ambiance apothéose la musique crépite
miraculeuse sortie des cuisses d’aphrodite
sonorisation bancale accoustique
pousse le volume à fond la messe est dite

Shanny Bess:

Laisse toi porter par la chaleur de la musique
Mon rêve t’voir danser au rhytme fou d’Africaine vibe
C’est bongo bongo chez toi
C’est HunHun chez moi
C’est bongo bongo chez toi
C’est comme ça comme ça chez moi
C’est bongo bongo chez toi
C’est HunHun chez moi…
Do you feel African vibe
Do you feel African vibe

Pont:

Ha Ha Africaine vibe
Le soleil tous les jours de la semaine
Ha Ha Africaine vibe
Le soleil tous les jours de la semaine
Are you feel it…yes “saye” ahan…

 

Refrain:

Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Le soleil tous les jours de la semaine
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Les gonzesses sur les motos et les bikes
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Le sourire tous les jours de la semaine
Est ce que tu ressens l’Africaine vibe
Qui dit mieux
Do you feel African vibe
Do you feel African vibe
Ha Ha Africaine vibe
Ha Ha Africaine vibe
Are you feel it…feel it in the air…

FIERTÉ CHEVALINE Feat AWA BOUSIM

(…Awa Boussim cheurs…)

Awa merci pour tout c’est comme au baroud
Ceux qui tombent restent debout comme des Bantous
Ceux qui portent le nom de notre nation
Au delà de nos frontières grandissent le fanion

Ils jouent leur partition
Affrontent tous les jours des pronostics sans concession
Défraient la chronique bien que partis perdants
Pas étonnant qu’ils aient fini par devenir conquérants
Etalons tenez bon, maintenez la direction
Encore un effort et ce sera peut être le bon
Vous ne vous battez pas seuls vous êtes accompagnés
Par les clameurs de tout un peuple de marginalisés
Mais plein de dignité
Légitime est notre quête de reconnaissance
Nous ferons briller ces stances et vous laverez nos offenses
Les fils et filles d’ici et de là bas vous remercient
Comptez sur nous mais battez vous comme des Maoris
Faites honneur à la patrie d’la défaite n’ayez pas peur
Ça se joue avec les tripes, se gagne avec le cœur

(…Awa Boussim cheurs…)

Awa merci pour tout c’est comme au baroud
Ceux qui tombent restent debout comme des Bantous
Ceux qui portent le nom de notre nation
Au delà de nos frontières grandissent le fanion

Au delà de nos frontières y’a de quoi en être fier
Qui peut taire le dytanien pour la patrie mère
Lorsqu’il retentit sur les airs que l’on connaît
Certains chuchotent « unité, progrès, justice » ça on l’sait
Mais ceux qui savent vraiment pour qui ils se battent
Chanterons « la patrie ou la mort nous vaincrons »
Car si le sport est aussi pour le peuple un opium
Il peut en être l’expression comme dans les péplums
Nous sommes la génération du tout possible
Les victoires quelles qu’elles soient ne nous rendent pas invincibles
Mais ont l’mérite de nous rappeler que nous n’sommes pas maudits
Lorsqu’au jour J elles nous font grâce de leurs fruits
Il est des images qui certes ne trompent pas
Car enfin les artistes et les sportifs ont le même combat
Si vous avez le mérite de nous faire oublier nos problèmes
Nous nous ferons un devoir de vous les rappeler

(…Awa Boussim cheurs…)

FONDS DE DÉMARRAGE

T’es un adolescent fasciné par TRACE TV
T’aimes les « motherfuck » « bitch » et compagnie
Tu veux rester au top, tu veux avoir la côte
Tu vas un peu trop vite tu oublies qu’il te faut un…

Refrain :

Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond, Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond, Fond de démarrage (x2)

Alors on va jouer à un jeu,
Puisque la mode est au gangster style
Je vais remplacer ous les « fuck you » par « j’te kiffes »
Les « bitch » par « nice »
Et les « motherfucker » par « trop cool »

Ok.
Quand tu démarres c’est toujours au quart de tour…j’te kiffes
Le son est lourd mais tu fais vite le tour…j’te kiffes
T’as pourtant rien dans ton putain d’réservoir…j’te kiffes
Mates la jauge Oups ! Tu roules en réserve
Du tintamarre et des virages spectaculaires…j’te kiffes
Du bruit pour rien et ça se joue les gangsters…j’te kiffes
Ça fume ça crame ça se joue les Strauskahn…nice
Bois du champagne avec des nymphomanes…hummmm
Couverts de bling bling pour faire du camping sur l’parking…j’te kiffes
Des tatouages d’imbécile des bracelets d’pacotille…j’te kiffes
Ça brille, surtout quand la grosse caisse est une location
Tu veux faire le con hum, pense à ta caution…trop cool
Encore une victime du marketing mais qui n’a pas le fond…j’te kiffes
Dirty dancing plenty money mais qui n’a pas le fond…j’te kiffes
C’n’est pas une course de vitesse non retourne à ton biberon
Car la plus grande des stars a dû toucher le fond…nice
Et toi tu t’appelles pas Mickael Jackson « Beat it… »
Il t’faut un fond de démarrage pour faire du béton

Refrain :

Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond, Fond de démarrage
Fond de démarrage il t’faut un
Fond de démarrage il t’faut un
Fond de démarrage il t’faut, il t’faut, il t’faut un
Fond, Fond de démarrage

C’n’est pas la force pas la rage
Pas la mégalomanie qui t’fait défaut…j’te kiffes
Mais c’est bien l’humilité dont on parles qu’il te faut…j’te kiffes
Tu vas bien trop loin, trop trop loin très au dessus de tes vrais moyens…j’te kiffes
Et cela fait très mal à la fin brotha quand ça s’éteint
Tu veux le fuckin GPS sur ta trotinette…nice
Le fuckin air-bag sur ta bicyclette…nice
Le fuckin mini bar dans tes toilettes…nice
Et le billard Américain dans ta fuckin starlette
Tu veux qu’les bitches se déshabillent et se battent pour toi « yeah !...trop cool »
Tu veux qu’les tasses-pé partout massent tes omoplates…trop cool
Et ça, ça coûte un minimum en général même un maximum
Et ça peut foutre à terre un homme
Tu n’auras pas dis que je t’aurai pas prévenu
Un homme prévenu en vaut deux tu sais
Dans les deux cas…nice… t’es prévenu
Plutôt que de le voir tu devrais le croire parce que j’t’ai vu…nice…j’t’ai vu
Et toi tu t’appelles pas Mickael Jackson « Beat it… »
Il t’faut un fond de démarrage pour faire du béton

Refrain :

Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond de démarrage
Fond, Fond de démarrage
Fond de démarrage il t’faut un
Fond de démarrage il t’faut un
Fond de démarrage il t’faut, il t’faut, il t’faut un

« …..Aaaaaa…..biyachhhhh ! (éternuement) »
« moi biyatch ? je n’aime pas hein ! pourquoi tu m’insultes ? »
« c’est pas ton démarrage hein, c’est ton décalage…le métier est dur…. « mais très passionnant… » hahaha…

Ismo vitalo :

« le métier…métier…est dur mais très passionnant…tchrr, c’est trop va t’asseoir…. »

SON NO 4

« Ffffffffff…..nique ça mère aujourd’hui je vais tout déchirer Man !....le chichon qui a tourné c’était du B.O.N. Man ! Haaa ! attend j’veux voir ça…Ffffffff…. Ah bâtard ! Haaaa…..rien à foutre ! »
« clameurs ouhhhhhh ! »
« Ouais DJ, Fffffff….ah mais l’son fais péter l’son là ! »
Dj : « c’est quel CD ça ? CD là n’est même pas bon ! »
« Oooh y’a quoi même son no 4 là ! »
Dj : « hey chante on va quitter ici là ! regarde moi un artiste local là ! »
« DJ bâtard ! je te dis son no 4 tu n’entends pas ou bien ? »
Dj : « ah bon ? c’est moi tu insultes ? attend moi j’arrive tout d’suite on va régler ça ! »

Refrain :

Tous des bâtards…des bâtards
Tous des bâtards …a fuckin real bastard motherfucker !
Tous des bâtards …des bâtards
Tous des bâtards …a fuckin real bastard motherfucker !
Tous des bâtards …des bâtards
Tous des bâtards …a fuckin real bastard motherfucker !
Des bâtards …des bâ-bâ-bâ-bâ-bâ-batârds
Des bâtards …OK

Rien à foutre d’être un rappeur dit underground
Quand tu n’joues jamais ma musique dans ta station de radio
Batard !
Rien à foutre du fait que tu me traites toujours de has-been
Et que tu n’passes jamais mon CD dans ta putain de sono
Batard !
Rien à foutre que tu n’vienne jamais voir nos shows
Et que préfères rester tranquille chez toi bien au chaud
Batard !
Rien à foutre que tu me dises toujours sur un ton ironique :
« héééé…vous faites quoi dans la vie à part la musique ? »
Batard !
Rien à foutre que tu n’me reconnaisses jamais
Chaque fois que j’vais en soirée tu refuses d’me faire entrer
Batard !
Rien à foutre que lorsque c’est à mon tour de passer
C’est à ce moment là que tu as envie d’aller pisser
Batard !
Rien à foutre que lorsque j’passe à la télé
C’est aussi là comme par hasard que tu ressens l’envie de zapper
Batard !
Rien à foutre que tu me hues que tu me dises que mon style pue
A la fin on s’habitue, rien à foutre !
« oh z’y va mon fère, t’es sûr que t’en as rien à foutre ? »
« oh cousin c’est tous des bâtards quoi tu vois… »
Refrain :

Tous des bâtards…des bâtards
Tous des bâtards!…des bâtards!
Tous des bâtards …des bâtards
Des bâtards …Des vrais bâtards!
Tous des bâtards …des bâtards
Tous des bâtards …des bâtards!
Des bâtards …des bâ-bâ-bâ-bâ-bâ-batârds
Des bâtards …OK

Rien à foutre que lorsqu’on rencontre des gos dans la rue
C’est toujours moi qui me tape la plus vilaine du lot
Batard !
Rien à foutre que tous les jours dès que je m’gares
Tout l’monde se barre en prétextant des rendez-vous bizarres
Batard !
Rien à foutre que lorsque ça finit en couilles
C’est toujours moi qui aie les couilles donc c’est moi qui prend les coups
Batard !
Rien à foutre qu’on me demande après m’avoir cassé le nez
« …euh…j’ai l’impression d’vous connaître j’vous ai pas vu à la télé ? »
Batard !
Rien à foutre que, quand je traverse mon quartier
Que je salue tout le monde personne veut me saluer
Batard !
Rien à foutre que lorsque j’rentre chez moi le soir
J’ai l’impression qu’il n’y a que mon chien qui est content de me revoir
Batard !
Rien à foutre que lorsqu’enfin j’ai décidé d’aller m’coucher
Y’a toujours un abruti qui a quelque chose à fêter
Batard !
Rien à foutre que je t’énerve que tu fais tout pour que je crève
A la fin on s’habitue, rien à foutre !
« oh z’y va mon fère, t’es sûr que t’en as rien à foutre ? »
« oh cousin c’est tous des bâtards quoi tu vois… »

Refrain :

Tous des bâtards…des bâtards
Tous des bâtards!…des bâtards!
Tous des bâtards …des bâtards
Des bâtards …Des vrais bâtards!
Tous des bâtards …des bâtards
Tous des bâtards …des bâtards!
Des bâtards …des bâ-bâ-bâ-bâ-bâ-batârds
Des bâtards …OK

« ouais…rien à foutre on nique le système quoi…c’est ça quoi…son no 4 dans ta face la pute…rien à foutre que t’en ai rien à foutre…tu vois quoi…rien à battre quoi, j’m’en bats la race que tu t’en batte les couilles quoi…c’est ça quoi, y’a qu’les vrais qui savent…c’est ça quoi…son no 4 dans ta face Man ! »
« bon djo…eh djo écoute qu’est ce qu’il ya là ? hein ? »
« Paf ! paf !... ahhhh ! »
DJ : « je t’avais prévenu ! artiste local comme ça, vous n’avez rien vous avez gueule seulement ! voilà j’ai cassé gueule là faut parler on va voir ! »
« snif….Ah bâtard là ! »
DJ : « Djou comme ça là ! »

ON SE DÉVELOPPE

Choeurs :

Maintenant qu’on sait à chacun son Faso Danfani
Maintenant qu’on sait à chacun son Faso Danfani
Maintenant qu’on sait à chacun son Faso Danfani
Un peuple qui ne consomme pas ce qu’il produit ne pourra jamais se développer

Quand tout le monde se met en made in China
Y ‘en a qui se mettent en made in USA
Et nous aussi on voudrait made in Africa
Regardez nous parader dans nos djandjobas
L’Afrique c’est la couleur, l’Afrique c’est l’énergie
L’Afrique c’est la générosité des formes
Alors entre dans le monde de la sape à l’Africaine
Le génie créateur est libéré c’est notre domaine
Y’a pas à dire l’inspiration est originale
Original est le style made in Burkina
A chaque événement son boubou et son mougouba
A chaque instant son moussoro son nangana

Refrain :

Un peuple qui ne consomme pas ce qu’il produit ne pourra jamais se développer
Maintenant qu’on sait à chacun son Faso Danfani
Un peuple qui ne consomme pas ce qu’il produit ne pourra jamais se développer
Maintenant qu’on sait à chacun son Faso Danfani

Danfani…Fani (x8)

SANS RELÂCHE

« Eh yo smok, ça fait longtemps qu’t’es dans le hip-hop là, t’es toujours pas milliardaire ? »
« écoute mec, y’a longtemps qu’j’ai arrêté d’croire au père noël ! »

Refrain :

J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche,
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche,
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche

J’ai beau usé mes mains, j’ai beau usé mes pieds
J’ai beau user d’ma tête j’n’arrive pas à m’l’expliquer
Honnête j’suis resté dans ma boîte respecté
Mais quoique je fasse j’arrive pas à m’réaliser
J’bosse comme un âne j’suis jamais malade
J’suis jamais pénible j’suis toujours disponible
Mes toutes mes fins de mois ça devient mission impossible
J’pète un fusible je pense de plus en plus au suicide
Et pourtant mon voisin qui ne fait strictement rien
Est l’heureux propriétaire d’une villa avec jardin
Est ce possible de taffer avec autant d’entrain
Boire autant de café pour rester éveillé
Travailler toute une vie pour être un retraité
Et finir endetté sans jamais l’avoir été
Paraît que le travail nous met à l’abri du besoin
Et pourtant ceux qui triment ces ceux qui en gagnent le moins

Refrain :

J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien

Le jeu est truqué les dés sont pipés
Quand les plus riches trichent et usent du bakchich
On peut l’accepter ou se défouler
Soit t’acceptes ta fiche de paie ou t’utilises un pied de biche
Assis dans un bureau climatisé
Monsieur le directeur joue à flight simulateur
Et sa secrétaire qui joue au solitaire
Elle se fait les ongles pendant que moi je jongle
Société d’escrocs sociétés écrans
Blanchiment d’argent paradis fiscaux
En plus ces types sont décorés chevaliers de l’ordre
De la croix d’honneur ou que sais-je encore
Mais qui est le type qui croie que le crime ne paie pas
Mon banquier n’y croit pas il ne croit pas en moi
J’bosse pour les A.J.O mon crédit moto
Interdit bancaire j’ai pas droit au découvert

J’bosse pour ne pas sombrer pour ne pas leur ressembler
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
J’bosse pour ne pas sombrer pour ne pas leur ressembler
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
J’bosse pour ne pas sombrer pour ne pas leur ressembler
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
J’bosse pour ne pas sombrer…
Mais certains jours j’aimerai bien être un enfoiré

Refrain :

J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, j’travaille sans relâche
Mais ça paye pas ça n’évolue pas
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche,
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
Pourquoi ton niveau de vie, Pourquoi ton niveau de vie,
Est supérieur au mien pourtant tu fous rien
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche,
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche,
J’travaille sans relâche, J’travaille sans relâche

JAMAIS LA PORTE N'EST CLOSE

Ecoute ça babe…écoute ça…écoute ça
Ecoute ça babe…jamais la porte n’est close, écoute ça, crois moi…

Je joue les durs mais j’suis peut être le plus fragile
Ce monde insensé nous pousse à jouer les imbéciles
J’hausse le ton pour paraître moins fébrile, moins docile
Parce que je crois que c’est mon talon d’Achille
J’suis un sentimental avide de sensations fortes
Mais qui se cache pour pleurer quand la tension est trop forte
De sorte que lorsque tu m’approches pour que j’te réconforte
Tu ne sais pas à quel point j’ai besoin que tu m’emportes
Loin d’ici pour que je puisse à nouveau être moi
Libéré des obligations de mon surmoi
Car en fait tu sais qu’mon cœur n’est pas fait de bois
Alors pourquoi voudrais tu qu’il ne batte pas
Quand je replonge dans le temps je me rappelle du bon temps
De toutes ces discussions qui nous divisaient tant
Il est vrai que si nous ne nous parlons plus autant
Le temps n’a pas eu raison de mes sentiments

Refrain :

J’ai pas toujours été présent quand il le fallait
J’ai pas toujours été celui qui écoutait
J’ai pas toujours été c’est vrai le plus fairplay
Mais j’ai toujours été vrai du fond de ma pensée
Mes peurs mes doutes et mes peines sont sincérité…crois moi…

Les coups de gueule les blessures et les disputes
Sont trop courants il faut qu’on s’en préoccupe
On s’en veut mais tout cela n’a qu’un but
Qu’on se rapproche l’un de l’autre se procure un parachute
Tu n’aime pas mes hobbys je n’aime pas tes hobbys
Le temps n’a pas permis d’arranger tout ceci
Mais, je suis disposé à apprendre à aimer les tiens
Si tu te donnes la peine de redécouvrir les miens
On parle tous d’amour mais qui le connaît vraiment
Une sorte de kedjenou arrosé de gros piments
Qui fait que tu n’peux t’empêcher d’y goûter malgré son piquant
Et lorsque tu as mal moi aussi je l’ressens
Le pire n’est pas c’qu’on vit mais c’qu’on n’a pas su comprendre
Ou prendre quand le moment était venu de le prendre
La vie est tellement belle qu’elle a tout à nous rendre
Même le retour sur nos pas malgré les cendres

Refrain :

J’ai pas toujours été présent quand il le fallait
J’ai pas toujours été celui qui écoutait
J’ai pas toujours été c’est vrai le plus fairplay
Mais j’ai toujours été vrai du fond de ma pensée
Mes peurs mes doutes et mes peines sont sincérité…crois moi…

Le plus important n’est pas c’qui nous oppose
Mais bien plutôt c’qui nous attire à petites doses
Malgré nos prises de tête jamais la porte n’est close
Et pour reprendre tout il suffit d’une petite rose
J’ai de l’amour à te vendre pour toutes les occasions
Mais jamais ne sait m’y prendre quand j’suis en situation
Mal inspiré malhabile j’suis las de la position
De l’amoureux qui a pris les coups d’la vie comme des leçons
Notre vie n’est pas parfaite aucun de nous n’est parfait
Cette phrase serait bien triste conjuguée à l’imparfait
Nous repenserions se trouvant cons comme des balais
Ah si jeunesse savait et si vieillesse pouvait
Le bonheur n’est pas facile mais on l’apprécie ainsi
Bien souvent à côté il peut passer inaperçu
Comme une lampe tempête qui nous éclaire toutes les nuits
Et dont on se rappelle seulement quand sa lumière n’est plus

Refrain :

J’ai pas toujours été présent quand il le fallait
J’ai pas toujours été celui qui écoutait
J’ai pas toujours été c’est vrai le plus fairplay
Mais j’ai toujours été vrai du fond de ma pensée
Mes peurs mes doutes et mes peines sont sincérité
Mais j’ai toujours été vrai du fond de ma pensée
Mes peurs mes doutes et mes peines sont je n’peux les éviter
Mais j’ai toujours été vrai du fond de ma pensée
Mes peurs mes doutes et mes peines sont ressuscités

Mes peurs mes doutes et mes peines j’les ai acceptés
Je veux les partager
Peur doutes peines acceptés
Je veux les partager

NIKTOUMAN

Oh petit tu connais Niktouman ? c’est le super héros du pauvre…
Comme les super méchants sont tous des “nictateurs” eh bien, il a décidé lui aussi d’en devenir un…mais bon, hin hin hin…personne n’est parfait !

Il était une fois, Niktouman, un nictateur pratiquant la nictature dans un système nictocratique !
My name is Nik…Niktouman

Refrain:

Niktouman, mais qui va l’arrêter
Niktouman, mais qui va l’arrêter
C’est le plus beau de tous les super héros ouaiiiiis….
Niktouman, Niktouman

Niktouman, mais qui va l’arrêter
Niktouman, mais qui va l’arrêter
C’est le plus beau des super héros Uhuhum….
Niktouman, Niktouman
Niktouman, Niktouman

“Mouches, moustiques, cafards ne cherchez plus…voici Niktouman à double action, une seule application agit pendant des semaines !”

 

pas la peine de faire tout propre, il arrive
pas la peine de nettoyer tout clean, il arrive
dites adieu à votre palace
niktouman a plus de classe

il est inutile de tirer le rideau de fer
ce n'est pas la peine non plus de fermer les fenêtres
ne perdez pas de temps à tenter à vous barricader
et, n'essayez pas de boucher les cheminées
pas la peine non plus de tenter de fuir
ce qui pourrait vous arriver serait bien pire
résignez vous subissez car il est vraiment tenace
pas la peine de résister niktouman est dans la place

Refrain:

Niktouman, mais qui va l’arrêter
Niktouman, mais qui va l’arrêter
C’est le plus beau des super héros Uhuhum….
Niktouman, Niktouman
Niktouman, Niktouman

“vous êtes malheureux, Vous n'en pouvez plus d’être riche et de sortir le caniche, tout n’est pas perdu, Niktouman, des emmerdes guaranties pour toute la tribu”

ce n'est pas la peine d’appeller les policiers, il arrive
embauchez plutôt un nouveau jardinier, il arrive
niktouman occupe l'espace
quand il passe l'herbe trépasse

inutile de le supplier d'arrêter
car évidemment cet animal ne sait pas s'arrêter
et le bonhomme est aussi têtu qu'une mûle,
tu l'as voulu tu vas en prendre pour ton matricule
pas de bavure, c'est professionnel
propre et net toujours opérationnel
résignez vous subissez car il est vraiment tenace
pas la peine de résister niktouman est dans la place

Refrain:

Niktouman, mais qui va l’arrêter
Niktouman, mais qui va l’arrêter
C’est le plus beau des super héros Uhuhum….
Niktouman, Hahahaha
Niktouman, Hahahaha

“vous êtes dégoûté
votre poisson rouge est mort
votre femme vous a quitté
avec niktouman, c’est sûr vous ferez des efforts”

un je vous conseille de vous rendre, il arrive
mais si vous n’avez pas l’intention de vous rendre, il arrive
faites attention aux impasses
niktouman est sur vos traces

Toute ta vie tu l’as passée à niquer des gens
C’est donc à ton tour de pleurer “maman !”
tu ferai mieux de passer en premier au lieu de raser les mûrs
ça serait d’autant moins dur
alors pour la dernière fois je le répète
pour ne pas souffir il faut que tu l’accepte
résignez vous subissez car il est vraiment tenace
pas la peine de résister niktouman est dans la place

Refrain:

Niktouman, mais qui va l’arrêter
Niktouman, mais qui va l’arrêter
C’est le plus beau des super héros Uhuhum….
Niktouman, Niktouman
Niktouman, Niktouman
Mais qui va l’arrêter…
Mais qui va l’arrêter…
Hahahaha…
Hahahaha…
Mais qui va l’arrêter…
Mais qui va l’arrêter…
Hahahaha…
Hahahaha…
Mais qui va l’arrêter…

Niktouman, Niktouman,
C’est le plus beau de tous les héros, ouaiiiiis….